Grossesse, accouchement, et allaitement sont des circonstances favorables à l’utilisation de l’homéopathie.

L’homéopathie est efficace pendant la grossesse. Elle permet de neutraliser les symptômes plus ou moins pathologiques comme les vomissements, les brûlures d’estomac, le fausses contractions, les insomnies, les angoisses … C’est également un bon moyen mental de préparation à l’accouchement : je me fais du bien et je me prépare au grand jour !

– pour préparer le col utérin à la dilatation

– pour surmonter la peur de l’accouchement

– prévenir le traumatisme tissulaire

– pour surmonter le trac qui augmente

– en cas de fausses contractions ou pour retrouver le sommeil

APRES L’ACCOUCHEMENT L’HOMEOPATHIE POUR REEQUILIBRER L’ORGANISME

L’homéopathie pour retrouver la forme et se sentir bien dans ses suites de couches :

– pour prévenir l’engorgement mammaire et arrêter la montée de lait

– pour traiter les crevasses

– pour cicatriser une déchirure périnéale ou une épisiotomie

– pour lutter contre le baby blues